DE / FR / IT


Le biotope de l’eau, l’activité du garde-pêche et son association professionnelle, l’ASGP


La Suisse est le château d’eau de l’Europe. Du sommet des montagnes jusqu’au fond des vallées, l’eau donne forme et vie à la Suisse. Sa puissance créatrice ainsi que les paysages et espaces naturels auxquels elle donne naissance subjuguent l’homme. Les espaces naturels présentant des plans d’eau sont des espaces de loisirs appréciés, pour l’exercice de la pêche entre autres. Enfin, l’eau est avant tout et surtout un espace de vie. Nos cours d’eau et nos lacs abritent d’innombrables espèces animales et végétales et offrent notamment un habitat à une faune de poissons très variée.



Carte ASGP


Espace de vie, l’eau est aussi le « lieu de travail »  du (de la) garde-pêche dont les tâches quotidiennes, nombreuses et exigeantes, consistent, tant au bord de l’eau qu’en périphérie, à évaluer les demandes d’utilisation, assurer la protection des espèces et lieux de vie, sensibiliser le public, s’engager en faveur d’une pêche durable. Il y a bien longtemps déjà que le métier de garde-pêche a dépassé la simple fonction de police de la pêche, c’est-à-dire de surveillance au sens strict. Du fait de l'évolution constante de l'image de la profession, l'activité des gardes-pêche est variée et intéressante.

 

Aider les gardes-pêche à accomplir ces tâches ambitieuses, tel est le but de l'ASGP, l'Association Suisse des Gardes-Pêche.  L'ASGP défend les intérêts de la profession et propose aux gardes-pêche une large gamme de formations et de perfectionnements avec, en outre, la possibilité de passer un examen professionnel.
L'ASGP est ainsi devenue une association moderne de spécialistes décidés à relever les défis posés par les problèmes écologiques de la pêche et des cours d'eau tout en approfondissant les connaissances fondamentales du domaine aquatique.



Actuellement


m